Déplacements, mobilité douce

#1
Des rues récemment ré-aménagées ne comportent pas de piste cyclable, voire matérialisation par signalisation au sol (exemple rue du Bois Prieur à Veneux, partiellement en sens unique de circulation, très larges trottoirs).
L'aménagement de pistes cyclables sécurisées mérite d'être prioritairement pris en considération. Des exemples existent, comme la circulation rue Claude Bernard à Veneux.

Re: Déplacements, mobilité douce

#2
La rue Pasteur a été très réaménagée : c'était l'occasion de créer une piste cyclable pour les collégiens notamment, clairement séparée des voitures en créant sur un côté un trottoir partagé vélo-piéton comme il en existe à Sète par exemple.
L'exemple des collégiens est particulièrement parlant car la distance qui sépare Veneux du collège de Moret se prête aux déplacements à vélo mais les parents craignent pour la sécurité des enfants et préfèrent les conduire en voiture.
En règle générale il faudrait penser systématiquement l'aménagement des rues pour protéger réellement les vélos des voitures.
cron