Page 1 sur 1

Le Compte rendu de l'atelier programme n°4

Publié : dim. juin 30, 2019 9:10 am
par admin forum
Atelier d’élaboration n°4 du plan d’actions Agenda 21
Le Lundi 24 juin 2019

FAVORISER L’EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE SATISFAISANT
REDUIRE LES NUISANCES


Lutter contre les nuisances sonores
■ Réaliser un Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE)

RENFORCER LES SOLIDARITES ET LES COHESIONS ENTRE LES TERRITOIRES T LES GENERATIONS

AGIR POUR L’INCLUSION DES JEUNES EN SITUATION DE PRECARITE

Lutter contre l’exclusion scolaire
■ Travailler avec l’Education nationale pour anticiper les problèmes, et éviter les exclusions, en repérant très tôt les situations les plus problématiques.
■ Monter un système d’accompagnement des jeunes en difficulté sociale et scolaire, et une aide à la parentalité, en coordonnant et suivant les projets et actions de tous les opérateurs jeunesse.
 Etudier les différents dispositifs mis en place pour ce faire, dans les différentes régions de France. Envisager d’instaurer un Contrat Enfance Jeunesse, avec la CAF (voir Cannes).
■ Mobiliser les artisans afin qu’ils accueillent en stage de 3e les enfants du territoire ayant des difficultés à trouver une place en entreprise.
Aider les jeunes exclus du système scolaire, notamment en milieu rural.
■ Développer une communication spécifique pour les jeunes « invisibles », pour qui l’exclusion hors du système scolaire est souvent synonyme de grande précarité.
 Identifier ces publics, via les réseaux humanitaires (Restaus du Cœur, etc.)
 Développer cette communication, par ailleurs, sur les réseaux sociaux. Travailler en partenariat, avec les acteurs déjà existants (ex : les promeneurs du Net).
 Organiser des maraudes, la nuit.
 Rappeler à ces jeunes qu’ils ont des droits, et les orienter vers une structure d’accueil capable de les informer et les accompagner dans ‘obtention de ces droits.
■ Etendre le dispositif « Le baluchon du routard »
■ Aider les jeunes ne pouvant poursuivre leurs études, car ne pouvant obtenir de logement, par un système de caution.
■ Soutenir la structure Digital Academy, permettant aux jeunes de faire des études « online ».

ACCOMPAGNER LES PERSONNES EN DIFFICULTE ET LES PERSONNES FRAGILES, EN IDENTIFIANT CLAIREMENT LEURS BESOINS.

Faciliter l’accès aux droits des plus démunis, grâce à un accompagnement de proximité
■ Orienter les exclus vers un guichet unique, leur permettant un accès facile à leurs droits.
 Travailler avec l’ensemble des acteurs (CCAS, Mission locale, réseaux caritatifs, Maison du handicap, CAF, etc.) afin de créer, à la MSAP, un guichet unique permettant d’accompagner l’ensemble des personnes dans le besoin.
 Sensibiliser les personnels communaux en contact avec le public, afin qu’ils puissent orienter les personnes démunies vers ce système d’accompagnement.
 Travailler avec la Région, afin de répertorier les différents dispositifs mis en place en matière de précarité et d’insertion.
 Communiquer largement sur l’existence de ce guichet unique.
Renforcer les dispositifs à destination des personnes en difficulté et des populations fragiles, en s’appuyant sur un travail participatif
■ Effectuer une Analyse des besoins sociaux du territoire, pour définir une « politique sociale » cohérente.
■ Accompagner cette analyse par un travail participatif permettant de mieux situer les besoins :
 Des personnes en difficulté
 Des seniors
 Des personnes en situation de handicap.
■ Coordonner l’action de l’ensemble des acteurs du social, et organiser des rencontres régulières afin de faire vivre cette coordination.
■ Organiser un système de rencontres entre les personnes âgées ayant besoin d’une aide à domicile, et pouvant offrir une colocation ; et les jeunes en mal de logement.
■ Mettre en place des aides au permis de conduire, et des prêts des voiture, pour les précaires.
Multiplier les chantiers d’insertion.